Le moteur Gnome Le Rhône, une révolution rotative de poids ! Son manuel illustré est enfin édité.

Le Caudron G.3 avait un moteur rotatif étonnant, c’est le moins qu’on puisse dire. Ses ratés étaient célèbres et son esthétique unique en son genre. Ce bijou de technologie brute de décoffrage a accompagné tous les grands exploits civils des débuts de l’aviation.

Jules Védrines l’entendait tourner en posant son G.3 sur le toit des Galerie Lafayette en 1912 ; la baronne Delaroche recevait ses giclées d’huile contre ses lunettes pendant son looping raté, juste avant de se tuer au Crotoy en 1919 ; Adrienne Bolland l’aurait volontiers embrassé après s’être posée à Santiago du Chili  – mais il était brûlant… – en 1921, et François Durafour l’a remercié en posant son Caudron sur les neiges du Mont-Blanc en 1921.

Voici son manuel de montage et de réglage, entièrement illustré, et avec ses explications claires, enfin disponible pour tous les fanas de rototos légendaires qui n’ont pas les moyens de se procurer l’original aux enchères.

 

Védrines mort 1CPA

p10 assemblage des bielles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s