« LETTRES DE LA RELIGIEUSE PORTUGAISE », de Gabriel de Guilleragues.

Ces cinq longues lettres ont le caractère précis d’une étude psychologique : Mariana Alcaforado est-elle, comme la désignerait aujourd’hui le CIM-10 ou le DSM-IV (les deux seuls manuels de psychiatrie mondiale classifiant les troubles mentaux, et donnant les diagnostics et statistiques de ceux-ci), une mythomane, une vulgaire érotomane, ou bien une maniaco-dépressive… une bipolaire ? Mais peut-être a-t-elleLire la suite « « LETTRES DE LA RELIGIEUSE PORTUGAISE », de Gabriel de Guilleragues. »