Poser des questions, connaître les modalités d’envois, les mentions légales, passer commande ? c’est ici.

miniature logo 2016 couleur

Tous nos prix sont indiqués TTC, envoi compris.

Une fois la commande passée, le type d’envoi est toujours mentionné dans l’annonce.

Le délai d’envoi est de 5 à 8 jours. Merci de nous écrire si vous souhaitez régler un achat par un autre moyen de paiement.

Mentions légales

Merci de lire attentivement les présentes modalités d’utilisation du présent site avant de le parcourir. En vous connectant sur ce site, vous acceptez sans réserve les présentes modalités. Adresse: 16 rue de Rivault 71400 Autun. Société: Anne Vanier

Conditions d’utilisation

Le site accessible par les url suivants : https://collectioncorderaide.com est exploité dans le respect de la législation française. L’utilisation de ce site est régie par les présentes conditions générales. En utilisant le site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de ces conditions et les avoir acceptées. Celles-ci pourront êtres modifiées à tout moment et sans préavis par la société Anne Vanier, qui ne saurait être tenu pour responsable en aucune manière d’une mauvaise utilisation du service.

Responsable de publication: Anne Vanier. Email: annevanier@yahoo.fr

Limitation de responsabilité

Les informations contenues sur ce site sont aussi précises que possibles et le site est périodiquement remis à jour, mais peut toutefois contenir des inexactitudes, des omissions ou des lacunes. Si vous constatez une lacune, erreur ou ce qui parait être un dysfonctionnement, merci de bien vouloir le signaler par email.

Tout contenu téléchargé se fait aux risques et périls de l’utilisateur et sous sa seule responsabilité. En conséquence, Anne Vanier ne saurait être tenue responsable d’un quelconque dommage subi par l’ordinateur de l’utilisateur ou d’une quelconque perte de données consécutives au téléchargement. Les photos sont non contractuelles. Les liens hypertextes mis en place dans le cadre du présent site internet en direction d’autres ressources présentes sur le réseau Internet ne sauraient engager la responsabilité d’Anne Vanier.

Litiges

Les présentes conditions sont régies par les lois françaises et toute contestation ou litiges qui pourraient naître de l’interprétation ou de l’exécution de celles-ci seront de la compétence exclusive des tribunaux dont dépend le siège social de la société Anne Vanier. La langue de référence, pour le règlement de contentieux éventuels, est le français.

Droit d’accès

Conformément à la loi 78-17 du 6 janvier 1978 (modifiée par la loi 2004-801 du 6 août 2004 relative à la protection des personnes physiques à l’égard des traitements de données à caractère personnel) relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les internautes disposent d’un droit d’accès, de rectification, de modification et de suppression concernant les données qui les concernent personnellement. Ce droit peut être exercé par voie postale auprès d’Anne Vanier ou par voie électronique à l’adresse email indiquée ci-dessus.

Limites d’utilisations

Vous n’êtes pas autorisés à utiliser des dispositifs, programmes, algorithmes ou autres méthodes automatiques pour accéder, acquérir, suivre, analyser, reproduire des données, images, accès API ou tout autre éléments de ce site. La navigation sur ce site doit être uniquement réalisée manuellement. Vous n’êtes pas autorisé à sonder ou tester la vulnérabilité de ce site ou de tout réseau connecté au site. Vous vous engagez à ne pas générer, par quelque moyen que ce soit, une charge excessive sur ce site ou aux réseaux connectés.

Propriété intellectuelle

Tout le contenu du présent site incluant, de façon non limitative, les graphismes, images, textes, vidéos, animations, sons, logos, gifs et icônes ainsi que leur mise en forme sont la propriété exclusive de la société Anne Vanier à l’exception des marques, logos ou contenus appartenant à d’autres sociétés partenaires ou auteurs.

Toute reproduction, distribution, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l’accord exprès par écrit de Anne Vanier. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur. En outre, les propriétaires des Contenus copiés pourraient intenter une action en justice à votre encontre.
Pour toute demande d’autorisation ou d’information, veuillez nous contacter par email.

« Adrienne Bolland ou les ailes de la liberté », Coline Béry – Le Passeur Éditeur. bibliographie complète, sites, sources et index.

Un exemplaire de « Adrienne Bolland ou les ailes de la liberté », de Coline Béry, éditions Le Passeur Éditeur, 2016.

Broché: 336 pages Editeur : Le Passeur (15 septembre 2016) Langue : Français ISBN-10: 2368904654 ISBN-13: 978-2368904657 Dimensions du produit: 14,1 x 2,5 x 20,6 cm À 25 ans, Adrienne Bolland est la première femme au monde à franchir la cordillère des Andes en avion le 1er avril 1921. Elle a alors le même âge que l'aviation. Cet exploit la propulse au rang de célébrité mondiale et elle devient la seule aviatrice voltigeuse à la fois égérie d'un parfum et appui politique du droit des femmes. Précurseur de sport extrême qu'est l'aviation naissante, femme libre, passionnée, rétive au mariage et affranchie des conventions sociales, enviée pour sa liberté de parole et de pensée, elle traverse le XXe siècle avec détermination. Pendant 60 ans, elle a côtoyé des personnalités célèbres dans le monde entier - Malraux, Lindbergh et Jean Moulin entre autres - et a vécu une existence aventureuse, occasionnant sept accidents d'avion, sans jamais perdre son recul bienveillant et son humour féroce. Pacifiste, séductrice, rebelle, Adrienne Bolland est une figure de légende, inspirante pour notre temps, à redécouvrir d'urgence. Envoi gratuit avec une dédicace personnalisée.

€24,00

Écrire, travailler, enquêter, chercher sur Adrienne Bolland permet de voyager loin et de lire des ouvrages passionnants, et souvent peu connus (c’est le cas de Jules Huret ; sa passion pour les descriptions de la vie en Argentine en 1907 est contagieuse).

La Collection Corde Raide a le plaisir de vous présenter toute la bibliographie utilisée par Coline Béry pour écrire son récit « Adrienne Bolland ou les ailes de la liberté » édité par Le Passeur Éditeur.

IMG_20160623_162513

Bibliographie complète du livre

s’enrichit ici des sites internet consultés et les points GPS des différents lieux visités par Adrienne Bolland.

Titres étudiant exclusivement Adrienne Bolland

– Adrienne Bolland – L’intrépide aviatrice… – Pierre Lhermitte – Plaquette édité en 1977, à l’occasion de  l’inauguration de la rue Adrienne Bolland, à Donnery.

– Article de Madeleine Arnold Tétard – http://histoiremantois.canalblog.com/archives/2009/09/24/15181027.html.

– L’ascendance belge d’Adrienne Bolland – dossier généalogique, Annie Thauront.

– Le Matricule Des Oiseaux, à la recherche des deux G.3 d’Adrienne Bolland – Coline Béry, Collection Corde Raide, 2015.

Ouvrages incluant quelques pages sur Adrienne Bolland :

Femmes de l’air – Roland Tessier – Flammarion, 1948.

Princesses de l’air – Paluel Marmont – Editions G.P. Bibliothèque rouge et or, 1954.

Les grandes aviatrices conquérantes du ciel – Hervé Lauwick – Presses de la cité, 1958.

85 récits et aventures de l’air – Jeanne Beuville – Gründ, 1967.

Le temps des hélices – Général Raymond Barthélémy – Editions France-Empire, 1972.

Femmes de l’air – Marie-Josèphe de Beauregard – France Empire, 1993.

Le ciel est à elles, les premières aviatrices de Mont-de-Marsan – François Maurice – Atlantica, 2009.

 Aviation  et aviateurs

L’armée de l’Air 1936-1938 – Pierre Cot – Grasset, 1939.

La belle époque des aéroplanes – Marguerite Lecat, Jacqueline Caroulle – France-Empire, 1986.

Plein ciel – Marcel Doret – Hachette, 1954.

Suzanne Deutsch de la Meurthe 1892-1937, la fée des Ailes – Edouard Garyga et Robert Staes, 1998.

Le livre de l’aviateur, préface de Laurent-Eynac – Hervé Lauwick – Hachette, 193?

La vie quotidienne dans l’aviation, en France au début du XXème sècle – Edmond Petit – Hachette, 1977.

La ligne – Jean-Gérard Fleury – Gallimard, 1949.

Ailes ouvertes, carnet d’une aviatrice – Maryse Bastié – Fasquelle éditeurs, 1937.

Plaisir des ailes – Miss Earhart – Gallimard, 1932.

Grandeur et servitude de l’aviation – Maurice Bourdet – Editions Corréa, 1933.

L’industrie aéronautique en France 1900-1950 de Blériot à Dassault – Emmanuel Chadeau – Fayard, 1987.

Maryze Hilsz – Olivier de Chazeaux – JC Lattès, 1999.

L’art du pilotage – Monville, Costa & Gourbeyre – Etienne Chiron éditeur, 1946.

Le pilotage des avions modernes – Durandeau et M.Schmitt – Editions Blondel la Rougery, 1937.

Aéropolis, roman comique de la vie aérienne – Henry Kistemaekers – Charpentier et Fasquelle, 1909.

Maurice Tabuteau, pionnier de l’Aviation – Denys B.Tabuteau – Lys Editions – Editions Amatteis, 2000.

Dictionnaire de l’aviation – Victor Houart et Edmond Petit – Editions Seghers, 1964.

Paul Deville et ses cinquante-huit prototypes – Maurice Victor – Jeanne Paul Deville éditeur, 1964.

Les frères Caudron pionniers de l’aviation – Fernand Poidevin – La Vague verte, 2009.

Pilote d’acrobatie – Michel Détroyat – Hachette, 1957.

Les avions Caudron – André Hauet – Editions Lela Presse, 2001

Les héros de l’aviation française de 1919 à 1939 – Serge Pacaud – Editions CPE, 2009.

Images inconnues de l’aviation – Daniel Costelle – Le cherche midi, 2003.

L’aviation légère en Algérie 1945-1962 – Pierre Jarrige éditeur, 2005.

Aviatrices un siècle d’aviation féminine française – Editions Altipresse, 2004.

Passion du ciel, souvenirs d’une aviatrice – Madeleine Charnaux – Libaririe Hachette, 1942.

Histoire et géographie

 

Guide Diamant, La Suisse – A et P Joanne, 1881.

Guide pittoresque du voyageur en Belgique – Librairie L.Maison, 1854.

Guide Joanne de la Savoie – Librairie hachette et Cie, 1912.

Guides-Joanne, France, Le Nord – Hachette et Cie, 1892.

La roue et le stylo – Catherine Bertho Lavenir – Odile Jacob, 1999.

Le Pourquoi-pas ? dans l’Antarctique – Jean-Baptiste Charcot – Arthaud, 1996.

La vie quotidienne des domestiques en France au XIXè siècle – Hachette, 1978.

De la Belle Epoque à la Grande Guerre – 1893-1918 par Michel Leymarie – Livre de poche 1999.

Victoire et frustrations 1914-1929 – Jean-Jacques Becker et Serge Bernstein – H112 – Editions du Seuil, 1990.

La Belle Epoque, la France de 1900 à 1914 – Michel Winock – Editions Perrin 2002.

La garçonne – Victor Marguerite – Flammarion, 1922.

La vie quotidienne dans la France du nord sous les occupations (1814-1944) – Marc Blanpain – Hachette, 1983.

La vie quotidienne des civils en France pendant le Grande Guerre – Gabriel Perreux – Hachette, 1966.

Chrysalides, femmes dans la vie privée (XIXè – XXè siècles), 2 tomes – Anne-Marie Sohn – Publications de la Sorbonne.

Histoire des femmes en Occident, volume V, le XXè siècle – Georges Duby, Michelle Perrot – Plon, 1992.

Les années 30 – Olivier Dard – Livre de Poche, 1999.

Années de lutte pour le droit de suffrage (Ce que femme veut) 1934-1939 – Louise Weiss – Julliard – 1946.

La vie quotidienne au temps du front populaire – Henri Noguères – Hachette, 1977.

Montmartre – Pierre Frondaie – Editions Baudinière, 1943.

Mars, ou la guerre jugée – Alain – Gallimard, 1921.

La vie quotidienne à Montparnasse à la grande époque 1905-1930 – Jean-Paul Crespelle – Hachette, 1976.

Le Crotoy – Paul Eudel – Le Livre d’histoire, réédition 2007.

Les gens de mer – Nelson Cazeils – Editions Ouest-France, 1996.

Une vie de pêche en baie de Somme – Pierre Devismes raconte – Engelaere éditions, 2009.

Les femmes ou le silence de l’histoire – Michelle Perrot – Flammarion, 1998.

La vie à Paris sous l’occupation – les faits la presse l’opinion, 1940-1944 – Gérard Walter – Armand Colin, 1960.

La mode sous l’occupation – Dominique Veillon – Payot, 1990.

J’étais aumônier à Fresnes – Chanoine Jean Popot – Librairie académique Perrin, 1962.

Levée d’écrou – Georges Lupo – Editeur André Bonne, 1948.

La France pendant la Seconde Guerre mondiale – Jean- François Muracciole – Livre de Poche, 2002.

Les crimes masqués du résistantialisme – Abbé Desgranges – L’élan, 1948.

Les tondues, un carnaval moche – Alain Brossat – Editions Manya, 1992.

Trafics et crimes sous l’occupation – Jacques Delarue – fayard, 1968.

L’enfance et la jeunesse dans la société française 1800-1950 – Maurice Crubellier – Armand Colin, 1979.

Notes de voyage, l’Amérique du Sud, Argentine, Uruguay, Brésil – Georges Clemenceau – Hachette et Cie, 1911.

En Argentine, de Buenos Aires au Gran Chaco – Jules Huret – Fasquelle, 1911.

En Argentine, de la Plata à la Cordillère des Andes – Jules Huret – Charpentier Fasquelle, 1913.

L’Uruguay, pays heureux – Albert Gilles – Nouvelles éditions latines, 1952.

Brazil – Pierre Denis –  T.Fisher Unwin, 1914.

Les années folles à Sao Paulo, Hommes et femmes au temps de l’explosion urbaine (1920-1929) Mônica Raisa Schpun.

Personnalités

André Malraux, une vie – Olivier Todd – Gallimard, 2001.

Kisling 1891-1953 – Claude de Voort – Editeur Jean Kisling, 1996.

Mémoires d’un agent secret de la France Libre, 3 tomes – Rémy – France-Empire, 1959.

Laurent-Eynac 1886-1970 – Bernard Prou – Editions du Roure, 1998.

Mémoires d’une autre vie – Francis Carco – Editions du milieu du monde, 1942.

Jean Moulin – Laure Moulin – Presses de la cité, 1982.

Vies et morts de Jean Moulin – Pierre Péan – Fayard, 1998.

Liane de Pougy – Jean Chalon – Flammarion, 1994.

Les paroles et les écrits du Maréchal Pétain – Pages d’histoire – Juin-Octobre 1940 – Edition limitée à 1000 exemplaires.

Mes cahiers bleus – Liane de Pougy – Plon, 1977.

Souvenirs – Galipaux – Plon, 1937.

Journal d’un attaché d’ambassade 1916-1917 – Paul Morand – Gallimard, 1963.

Le monde d’hier, souvenirs d’un Européen – Stefan Zweig – Livre de poche 1972.

Encyclopédies

Lectures pour tous – tome 2 – Hachette, 1924.

Les secrets de notre atmosphère – Marcel Jobelot – Editions les Etincelles, 1929.

Qui était qui ? – Marcel Catillon – Nouvelles Editions Latins, 2004.

Je sais tout, volume I, 1918 – Revue.

Hygiène du siècle, dictionnaire de médecine pratique – A.Deslinières, éditeur, 1899.

Tout en un – Encyclopédie illustrée – Libraire Hachette, 1921.

Ouvrages sud américains

Las mujeres en la aviación argentina durante el siglo XX – Gabriel Tomas Pavlovcic – Ediciones Argentinidad 2010.

La victoria de las alas – Angel Maria Zuloaga – Edición 1958.

Chile – Impreso por el gobierno de Chile – Empresa Zig-zag, 1915.

Biedma Recalde, Antonio María. (1935) – Efemérides.

Misiones Aeronáuticas Extranjeras 1919-1924. Lironi, Julio Víctor 1980.

Aeródromo Villa Lugano, Eloy Martín 2013.

Godoy Fuentealba « Cóndor de los Andes », Héctor Alarcón Carrasco 2010.

Journaux et revues françaises

classés par ordre de parution

Le Patriote illustré, 11 octobre 1920.

L’illustration N°4050, 16 octobre 1920.

La presse, 11 octobre 1920 – 1921.

Le Miroir des Sports, 11 août 1921.

Les annales, N°1975, 1er mai 1921.

Le matin, 16 août 1936, 22 mars 1924.

L’Humanité, 11 octobre 1920, 21 décembre 1936.

Le Gaulois, 1920-1921-1924-1925-1928.

Le Petit Parisien, 1920-1921-1922-1923-1924-1926-1929-1930-1931-1932-1933-1934-1936-1937.

L’intransigeant, 25 mai 1926.

Le Petit journal, 10 avril – 25 juillet 1921, 22 mars 1924, 24-25 mai, 21 juin 1926, 16 mars 1930.

Ric et Rac, février, août, décembre 1934.

La Gazette de Lausanne, 7 juin 1951.

Ce matin le pays, 2 avril 1951.

L’Ouest éclair, 1920- 1923-1924-1927-1928-1932-1933-1934.

Match l’intran, N°246 26 mai 1931, N°350 23 mai 1933, N°540 20 octobre 1936.

La croix, 1921-1924-1926-1928-1931-1932-1933-1936-1942.

Le Figaro, 1921-1924-1925-1926-1928-1931-1932-1933-1938.

Air et Cosmos clubs N°189, 4 mars 1967.

Air et Cosmos, 1968.

Pionniers N°17 15 Juillet 1968.

L’Aurore 22 mars 1971.

Pionniers N°245 15 juillet 1975.

La république du Centre, 1975.

Hello-Bédé, 14 Avril 1992.

 

Revue L’Aéro, 1920-1924-1926-1927-1933-1934-1935-1936.

L’Illustration, volumes des années 1917-1918-1921.

L’avion, 1926-1927-1931-1933.

Les modes, N°293, oct 1928 p6.

Lecture pour tous, novembre 1924 – janvier 1929.

La femme de France, N°1019, 18 nov 1934, p26-27.

Aviation magazine N°97, 1er mai 1954.

Femmes d’aujourd’hui, N°922 3 janvier 1963.

Aviation magazine, N°657 1-14 mai 1975.

Jeunes années, N°120, juin 1976.

Icare N° 41-58-60-61-130-141-144-148-149-151-153-214

Journaux et revues Sud américains

Argentine :

El Gràfico, N°91, 19 mars 1921. N°257, 7 Juin 1924. N°2173, 24 mai 1961.

Revista Atlantida, mars, juin 1921.

Aeroespacio, 1961, mars 1971.

Lima Victor, N°11, printemps 2005.

Chili :

El Mercurio, 1921-1961-1971.

Zig-Zag, N°842 9 avril 1921.

Gallia (Organe de l’union des français au Chili), N°229, 1er mai 1961.

Uruguay :

Mundo Uruguayo, 9 juin 1921.

Revista Anales, juin 1921.

Gaceta de la aviacion N°37, diciembre 2011. Article de Juan Mauri.

Brésil :

O Correio Paulistano – 1920 a 1929.

O Paiz – 1920-1929.

A Razaõ – 1920-1929

O Brasil – 1920- 1935

A Gazeta – 1920- 1935

Fon Fon – 1920 -1930

Pequeno Jornal – 1920-1935

Journaux Nord américains

New York Times, 16 Mai 1921.

New York Tribune, 2 avril 1921 et 19 février 1922.

Journal Espagnol

La Vanguardia, mars 1922, novembre 1923.

 

Sources internet

Aérobibliothèque : http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article2579.html

Photographies anciennes sur l’aviation : http://lesailesdupasse.darqroom.com/photo/des-femmes-aviatrices-11038/andre-farman-25-fevrier-1920.jpg-387380#671413

The Ninety-nines : http://99s.delta-juliette.org/Contacts.php

Sur Ada Rogato : https://youtu.be/ckO-O-mvJJ0

Les aviatrices de guerre : http://www.forumuniversitaire.com/CONFONLINE/confonline-histoire13.html

Tous les évènements aéronautiques : http://www.avionslegendaires.net/annee_histoire.php?annee=1921

Les As oubliés : http://asoublies14-18.cosadgip.com/Default.asp?387331233DE6266337233D4761366E

Les Vieilles Tiges : http://www.vieillestiges.com/

L’Aéroclub de France : http://www.aeroclub.com/

Liste alphabétique des pilotes brevetés : http://aerophile.over-blog.com/article-liste-alphabetique-des-pilotes-aviateurs-brevetes-en-france-avant-le-2-aout-1914–42241872.html

L’histoire par l’image : http://www.histoire-image.org/site/rech/resultat.php?mots_cles=Belle+Epoque

Les archives du spectacle : http://www.lesarchivesduspectacle.net/?IDX_Organisme=521

Tombes et cimetières : http://aerosteles.net/fiche.php?code=montmartre-finat&type=na&valeur=fr&lang=fr

Liste des immatriculations des avions civils : http://www.goldenyears.ukf.net/reg_F-12.htm

Un Hôtel restaurant historique au Crotoy : http://www.aviateurs-baiedesomme.com/historique/

Editions régionales en Baie de Somme : http://editionslavagueverte.pagespro-orange.fr/HTguidesessais/Caudron-aviation.html

Blog sur les programmes des meetings aériens : http://meetingaeriens.blog4ever.com/blog/index-98014.html

Blog de Romain Détroyat sur son oncle Michel : http://micheldetroyat.blogspot.com/2010/02/vincennes-hymne-laviation-francaise.html

Gourdou-Lesseure : http://www.aviafrance.com/constructeur.php?ID_CONSTRUCTEUR=582

Les écoles militaires d’aviation de 1911 à 1918 : http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/Ecoles_Le_Crotoy.htm

Tous les films du cinéma français : http://www.cinema-francais.fr/films_annees/films_1922.htm

Voir les brevets papiers : http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/Brevets_papier.htm

Archives du réseau Castille CND en ligne : http://www.cnd-castille.fr/annuaire.html

La France Libre : http://www.france-libre.net/temoignagesdocuments/temoignages/reseaux-ffl.php

Bureau des archives des victimes des conflits contemporains : http://www.malgre-nous.eu/spip.php?article1432

Les insignes escadrilles de l’Armée de l’Air : http://gaubs.free.fr/-INSIGNES-/!Historiques.htm

L’aéroclub de Mascara et l’aviation en Algérie : http://chezpeps.free.fr/0/Jarrige/No-html/No39-Aero-clubs-8.html

http://alger-roi.fr/Alger/documents_algeriens/economique/pages/79_aviation_civile.htm

SITES ESPAGNE ET AMÉRIQUE LATINE

La gazette aéronautique espagnole : http://www.gacetaeronautica.com/team/index.htm

Fédération aérienne du Chili : http://www.fedach.cl/

Historia de la aviación chilena : http://librosmaravillosos.com/lahistoriadelaaviacion/capitulo10.html

Bibliothèque de la Fuerza Aera Argentina : http://www.fuerzaaerea.mil.ar/historia/bibliotecas.html

Blog d’Hector Alarcón, historien de l’aviation chilienne et passionné de l’histoire de son pays : http://chilepionero.blogspot.com/

Margot Duhalde : http://www.terra.cl/zonamujer/index.cfm?id_reg=1077059&id_cat=2007&pagina=1

Points GPS des lieux où Adrienne Bolland est allée, hormis les propriétés privées, par ordre alphabétique.

Aéro Club de France : 48° 52’ 02. 55’’ N – 2° 17’ 27. 98’’ E

Arcueil-Cachan : 48° 48’ 18. 22’’ N – 2° 20’ 05. 35’’ E

Auteuil square de Padirac : 48° 51’ 06. 00’’ N – 2° 15’ 34. 86’’ E

Baraque Michel : 50° 31’ 08. 11’’ N – 6° 03’ 43. 63’’ E

Berck : 50° 24’ 29. 50’’ N – 1° 35’ 46. 59’’ E

Bionne : 47° 54’ 17. 37’’ N – 1° 59’ 32. 12’’ E

Bordeaux – Palais Rohan : 44° 50’ 16. 67’’ N – 0° 34’ 43. 71’’ O

Bordeaux, l’Alhambra : 44° 50’ 29. 65’’ N – 0° 35’ 18. 68’’ O

Boulogne (sur mer) : 50° 43’ 53. 60’’ N – 1° 35’ 38. 85’’ E

Bourges : 47° 03’ 40. 84’’ N – 2° 22’ 13. 18’’ E

Bourget le : 48° 57’ 24. 01’’ N – 2° 25’ 56. 33’’ E

Buc : 48° 45’ 30. 16’’ N – 2° 06’ 53. 37’’ E

Camiers : 50° 35’ 05. 64’’ N – 1° 36’ 39. 24’’ E

Chartres : 4° 82’ 72. 14’’ N – 1° 31’ 17. 04’’ E

Chaville-Vélizy : 48° 47’ 55. 33’’ N – 2° 11’ 04. 27’’ E

Croydon : 51° 22’ 32. 52’’ N – 0° 05’ 50. 54’’ E

Dannes : 50° 35’ 23. 28’’ N – 1° 36’ 23. 33’’ E

Dijon-Longvic : 47° 16’ 18. 89’’ N – 5° 05’ 38. 85’’ E

Donnery : 47° 54’ 54. 74’’ N – 2° 06’ 08. 49’’ E

Douai : 50° 20’ 18. 28’’ N – 2° 59’ 34. 95’’ E

Etaples : 50° 30’ 56. 13’’ N – 1° 37’ 29. 13’’ E

Fort-Mahon : 50° 20’ 25. 29’’ N – 1° 34’ 36. 50’’ E

Foyr : 50° 33’ 54. 36’’ N – 5° 56’ 59. 90’’ E

Groffliers : 50° 23’ 00. 06’’ N – 1° 36’ 38. 87’’ E

Guernesey : 49° 26’ 22. 43’’ N – 2° 32’ 44. 07’’E

Issy-les-Moulineaux : 48° 49’ 32. 13’’ N – 2° 16’ 04. 58’’ E

Jalhay : 50° 33’ 28. 96’’ N – 5° 57’ 54. 09’’ E

Le Crotoy : 50° 12’ 53. 43’’ N – 1° 37’ 34. 13’’ E

Limoges : 45° 51’ 35. 19’’ N – 1° 10’ 46. 89’’ E

Le gris nez : 50° 52’ 58. 74’’ N – 1° 35’ 12. 77’’ E

Le Touquet : 50° 31’ 29. 93’’ N – 1° 34’ 46. 49’’ E

Lympne : 51° 04’ 44. 14’’ N – 1° 00’ 59. 77’’ E

Mascara St André : 35° 22’ 43. 54’’ N – 0° 07’ 06. 44’’ E

Merlimont : 50° 27’ 19. 55’’ N – 1° 36’ 45. 26’’ E

Meudon : 48° 48’ 45. 46’’ N – 2° 14’ 18. 91’’ E

Neufchâtel-Hardelot : 50° 37’ 05. 39’’ N – 1° 37’ 59. 61’’ E

Nice : 43° 39’ 32. 99’’ N – 7° 12’ 46. 27’’ E

Orléans : 47° 54’ 11. 77’’ N – 1° 54’ 29. 94’’ E

Orly : 48° 43’ 23. 01’’ N – 2° 22’’ 48. 19’’ E

Orthez : 43° 29’ 13. 04’’ N – 0° 46’ 10. 43’’ O

Quend : 50° 18’ 52. 02’’ N – 1° 38’ 08. 42’’ E

Rouen : 49° 23’ 08. 03’’ N – 1° 10’ 35. 72’’ E

Rue : 50° 16’ 17. 22’’ N – 1° 40’ 28. 90’’ E

Saint-Etienne : 45° 32’ 17. 79’’ N – 4° 17’ 41. 78’’ E

Saint-Florentin : 47° 58’ 51 .54’’ N – 3° 46’ 23. 55’’ E

Valenciennes :  50° 19’ 29. 12’’ N – 3° 27’ 55. 78’’ E

Villacoublay : 46° 48’ 20. 31’’ N – 2° 12’ 04. 59’’ E

Verviers : 50° 35’ 12. 16’’ N – 5° 52’ 44. 58’’ E

Versailles, église Ntre –Dame : 48° 48’ 27. 34’’ N – 2° 07’ 43. 74’’ E

Argentine, Chili, Uruguay, Brésil :

Buenos Aires Hôtel Majestic : 34° 36’ 32. 61’’ S – 58° 23’ 00. 62’’ O

Brésil, Santos : 23° 58’ 18. 55’’ S – 46° 20’ 41. 87’’ O

Cacheuta : 33° 02’ 23. 39’’ S – 69° 06’ 12. 80’’ O

El Cristo Rendedor : 32° 49’ 29. 41’’ S – 70° 04’ 14. 50’’ O

Guido de Mendoza : 32° 51’ 00. 57’’ S – 69° 15’ 19. 07’’ O

Ilha de Los Porcos : 23° 03’ 35. 08’’ S – 44° 18’ 54. 90’’ O

Ilha Sao Sebastiao : 23) 49’ 10. 97’’ S – 45° 24’ 36. 50’’ O

Juncal : 32° 52’ 28. 15’’ S – 70° 12’ 02. 21’’ O

L’Aconcagua : 32° 42’ 43. 46’’ S – 69 ° 59’ 53. 25’’ O

La plage inconnue (peut-être est-ce celle-ci): 23° 46’ 23. 48’’ S – 45° 42’ 59. 55’’O Les Potrerillos : 32° 59’ 29. 10’’ S – 69° 09’ 50. 90’’ O

Le lac en forme d’huître : 32° 48’ 21. 45’’ S – 69° 56’ 36. 30’’ O

Las Cuevas : 32° 48’ 49. 02’’ S – 70) 03’ 04. 33’’ O

Los Caracolès : 32° 51’ 21. 53’’ S – 70° 08’ 27. 66’’ O

Mellilla : 34° 47’ 28. 53’’ S – 56° 15’ 57. 58’’ O

Mendoza, los Taramindos : 32° 51’ 59. 18’’ S – 68° 52’ 17. 49’’ O

Puente del Inca : 32° 49’ 26. 75’’ S – 69° 55’ 17. 05’’ O

Rio Mendoza : 33° 03’ 02. 47’’ S – 69° 04’ 10. 31’’ O

Rio de Janeiro, Plage de Copacabana: 22° 58’ 18. 25’’ S – 43° 10’ 55. 81’’ O

San Isidro : 34° 28’ 56. 62’’ S –  58° 31’ 52. 26’’ O

Santiago de Chile, Lo Espejo (El Bosque) : 33° 33’ 37. 18’’ S –70° 40’ 59. 80’’O

Uspallata : 32° 40’ 11. 26’’ S – 69° 21’ 51. 10’’ O

 

Adrienne Bolland ou les Ailes de la liberté couverture

 

 

 

« Adrienne Bolland, les racines de l’air ». Archives Tome 1 de Coline Béry.

« Adrienne Bolland, les racines de l’air »  compile l’ensemble des sources et des annexes qui ont permis à Coline Béry d’écrire le récit « Adrienne Bolland, ou les ailes de la liberté »   Le Passeur Éditeur.

AB Les Racines de l'air Broché

 

 

 

  • Broché: 105 pages
  • Editeur : AFNIL (17 novembre 2017)
  • Collection : Adrienne Bolland Archives complètes
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 1973319454
  • ISBN-13: 978-1973319450
  • Dimensions du produit: 15,2 x 0,7 x 22,9 cm

 

Pour commander le livre et le recevoir rapidement, le lien  est ici.

 

 

Adrienne Bolland 1971    90
Adrienne Bolland au-dessus de la Cordillère des Andes en 1971 ®M.Bronstein tous droits Coline Béry

 

®Extrait de »Entretiens avec Adrienne Bolland », coll. Coline Béry.
 

 

 

« TRUE BIRDS », de Coline Béry.

de Coline Béry.

TRUE BIRDS couv livre broché 2017 l“True Birds, Searching for Adrienne Bolland’s Two Legendary Planes”, tells the story of the Caudron planes which at their pilot, then aged twenty-five in 1921, had been charged for selling in South America.

Embedded side by side on the transatlantic Lutetia, one of these two aircraft will become famous after crossing the Andes on April 1st 1921, and the other will know… hell.
But what is the complete story of these planes ? Did they experience technical transformations, and why ? How were schools and aviation infrastructures organized in South America at this time?
Adrienne Bolland was French. Who are the French in 1920, pilots and mechanics who went to work in South America as part of the “French Aeronautic Mission”?
Whom did Adrienne Bolland met there?
Finally, where are the two Caudron Type G.3 today?

Coline Béry has been supported for six years in her investigations by historians, researchers and aviation experts – we can say Air « Sherlock Holmes » – in all countries of South America where Adrienne Bolland lived and flew.
“True Birds” mark the beginning of a cycle of publications in which Coline Béry will try to scientifically understand the many successes of Adrienne Bolland. The works are all based on documents, archives and testimonies never published before.
In “True Bird” you’ll discover the real specific steps of her flight plan, and all the chronology of this achievement over the Andes.
In the second volume, to be published in 2016, Coline Béry will return to the origins of the passion for travel and adventure of Adrienne Bolland. A passion screened threw a very detailed timeline in which the reader will discover the heart and the roots of her childhood and family, who were both adventurous and travelers.Adrienne Bolland is such a romantic and charming figure that Marc Levy recalls her in one of his novels…

The epilogue of “True Birds” has been written by Adrienne Bolland herself.
A bibliography, index, chronological markers, active links and notes complete the book.
The interior design is by Anne Vanier, who is also the visual designer for happenings: “Poisson d’Avril On The Tarmac” (aerial and historical trips, written by Coline Béry for aerodromes and flying clubs about Adrienne Bolland).

Press review
– “ You carried us with her in the machines. It is a true adventure novel ! Great… ”. (Laurent Bailleul, president of Anciens Aérodromes 2A).
– “ I see you still have many things to reveal about Adrienne Bolland and I look forward to your next job (with I suppose some « secrets »…)”. (Gustavo Necco, historian and Aviation researcher in Uruguay).
– “ An essential text on the history of Air in the Andes”. (Alarcon Hector Carrasco, aviation historian and Chilean writer). Article in Spanish:
http://chilecronicas.com/2015/12/le-matricule-de-oiseaux-de-coline-bery.html.
– “Excellent.Thank you and best regards, Mendoza, Argentina !”. (Jorge Campana, reporter for Los Andes).

True Birds is « Le Matricule Des Oiseaux » in French.
True Birds is « El Nombre De Los Pájaros » in Spanish.

AB souriante dans G3   2 articles AB USA 1921

® Archivos de la nación (Argentina) & coll A.Drussel

Juncal Pont Mendoza

« EL NOMBRE DE LOS PÁRAJOS : buscando los dos legendarios aviones de Adrienne Bolland – diosa de Los Andes », por Coline Béry.

“El Nombre De Los Pájaros”, buscando los dos legendarios aviones de Adrienne Bolland, cuenta verdadera historia de las aves mecánicas cuyo piloto de 25 años tenía que vender en Sud América en 1921, de parte de la firma de aviación francesa de René Caudron.

Publicité Caudron usine Issy Desmontados y cargados ambos en el trasatlántico Lutetia, uno de estos dos aviones alcanzará la gloria absoluta al cruzar los Andes el 1 de abril de 1921, y el otro vivirá su propio infierno en Brazil.

Pero para vivir, ¿ cuáles fueron las transformaciones sufridas ? ¿Cómo se organizaban las escuelas y las instalaciones de la aviación Sudamericana en 1920 ? ¿ Quiénes fueron los pilotos y mecánicos franceses, italianos, europeos que huyendo de sus patrias integraron las diferentes « Misiones Aeronáuticas” en Sur América ? ¿ A cuales encontró Adrienne Bolland ? Por último, hoy en día, ¿ dónde están los dos Caudron G.3 ?

Las investigaciones de Coline Béry son apoyadas por los historiadores, investigadores y expertos de la Aviación de todos los países sudamericanos donde Adrienne Bolland voló y vivió. Buscar los archivos de ambos lados del Atlántico ayuda a resolver algunos de los numerosos misterios que rodean la aviadora, piloto, esposa y mujer ; pero el fenómeno humano Adrienne Bolland sigue siendo un enigma. « El Nombre De Los Pájaros » se basa en documentos, archivos y testimonios de los períodos estudiados, y marca el comienzo de un ciclo de publicaciones propuestas para comprender científicamente la más exitosa de las aviadoras francesas : Adrienne Bolland.

El epílogo de « El Nombre De Los Pájaros » es un texto inédito, escrito por la aviadora en 1924. Bibliografía completa, índice, referencias cronológicas, enlaces activos y notas completan el libro.

 

  • Broché: 72 páginas
  • Editor : Independently published (30 janvier 2015)
  • Idioma : Français
  • ISBN-10: 1549956442
  • ISBN-13: 978-1549956447
  • Dimensions du produit: 15,2 x 0,4 x 22,9 cm

 

Para comprar el libro y recibirlo rapidamente : ici.

EL NOMBRE DE LOS PAJAROS COUV espagne livre broché 2017 l

 

 

 

 

 

 

« LE MATRICULE DES OISEAUX », Coline Béry 2015.

 Caudron usine Issyla bolland dessinLe « Matricule Des Oiseaux, à la recherche des deux avions légendaires d’Adrienne Bolland », de Coline Béry est une autre façon de raconter l’histoire vraie de la pilote française, âgée de vingt-cinq ans, lorsque, salariée comme pilote d’essai par René Caudron, elle part en Amérique du sud en 1921 pour une tournée d’exhibition. Une première mondiale. Un de ces deux avions a traversé la Cordillère des Andes le 1er avril 1921, tandis que son petit frère va pour connaîtra l’enfer au Brésil moins de deux ans plus tard.

Ent7 mai 1921 après trblmnt terre mendozare gloire et limbes, quelle est donc l’histoire vraie de ces deux avions ? Dans quel contexte Adrienne Bolland est-elle arrivée sur le site de Buenos Aires ? Enfin, où sont les deux Caudron Type G.3 aujourd’hui ? Pour répondre à ces questions, Coline Béry a mené son enquête comme une Sherlock Holmes d’aujourd’hui, aidée depuis 2010 par les historiens, les chercheurs et les spécialistes de l’aviation dans tous les pays d’Amérique du Sud où Adrienne Bolland a vécu et volé.

  • Langue : Français
  • ISBN-10: 1973314754
  • ISBN-13: 978-1973314752
  • Dimensions du produit: 15,2 x 0,5 x 22,9 cm

 

 

Pour acheter le livre en ligne et être livré rapidement, le lien est ici.

Le « Matricule Des Oiseaux, à la recherche des deux avions légendaires d’Adrienne Bolland », est une autre façon de raconter l’histoire vraie de la pilote française, alors âgée de vingt-cinq ans, et qui est payée comme pilote d’essai pour vendre deux avions « Caudron » en Amérique du sud en 1921.

1921 : Un pays qui sort d’une guerre mondiale, un autre qui subit de plein fouet une série d’attentats à la bombe, et une Française de 25 ans qui veut fuir le dogmatisme et la soumission à l’ordre familial.

«Le Matricule Des Oiseaux » raconte le mystère, l’histoire vraie d’un chapitre méconnu de l’aviation ancienne, celle de deux avions embarqués à Bordeaux avec cette Française qui était leur pilote en 1921, et qui vont rejoindre l’Argentine en quête de gloire.

L’un de ces deux avions va traverser la Cordillère des Andes et l’autre va connaître la jungle, mais les deux engins ont disparus « corps et biens ».

Leur pilote, elle, a continué longtemps sa vie d’aviatrice légendaire – vie débutée en 1895, il y a tout juste 120 ans.

Entre gloire réelle et limbes quelle est donc l’histoire vraie de ces engins, qui Adrienne Bolland a-t-elle rencontré sur le lointain continent Sud Américain ? Enfin, où sont les deux Caudron Type G.3 aujourd’hui ?

Depuis 2010, Coline Béry mène son enquête et reconstitue avec l’aide des spécialistes de l’aviation, historiens, chercheurs, en France et dans tous les pays d’Amérique du Sud, ce qu’a vécu Adrienne Bolland.

Dans « Le Matricule Des Oiseaux », la traversée des Andes par l’aviatrice (qui a d’ailleurs inspirée Marc Lévy pour un de ses romans) est étudiée en détail et restituée avec des éléments inédits. Le scientifique, le technique et le romanesque sont au rendez-vous…

Le seul texte écrit entièrement par l’aviatrice pour une revue nationale française est l’épilogue du « Matricule Des Oiseaux ».
Une bibliographie, un index, des repères chronologiques, des liens actifs et des notes complètent le livre.

Revue de presse :
– «On est emporté avec elle dans le fond de sa machine. C’est un vrai roman d’aventure ! Bravo… ». (Laurent Bailleul, président de 2A Anciens Aérodromes).

– «Tu as encore beaucoup de choses à révéler sur Adrienne Bolland et j’attends avec impatience ton prochain travail (avec je suppose, quelques « secrets »…) ». (Gustavo Necco, historien et chercheur sur l’Aviation en Uruguay).

– «Era algo que hacía falta en la Historia Aérea de la cordillera andina*…» [*Un texte nécessaire à l’Histoire de l’Air de la Cordillère des Andes…”] (Hector Alarcon Carasco, historien de l’aviation et écrivain Chilien). Article en espagnol au sujet de la parution : http://chilecronicas.com/2015/12/le-matricule-de-oiseaux-de-coline-bery.html.

– «Excelente artículo ! ¡ Muchas gracias y saludos desde Mendoza, Argentina ! ». (Jorge Campana, journaliste pour Los Andes).

Graphisme : Anne Vanier, plasticienne également conceptrice de l’univers visuel des « Poisson d’Avril Sur Le Tarmac » (- les  PASLT sont écrits par Coline Béry pour les aérodromes et aéroclubs au sujet d’Adrienne Bolland).

AB à Buc  Caudron usine Issy G.3 4

95 ans 2  Coline Béry et El Nombre de los Pájaros 2016

« AÉROPOLIS ROMAN COMIQUE DE LA VIE AÉRIENNE », de Henry Kistemaeckers.

  Aéropolis : la ville où l’air est roi. En 1909, lorsque paraît son livre sur cette technique balbutiante qu’est l’aviation, il s’agit d’imaginer la ville et la vie avec les avions… Phénomène tout neuf.

  le rêve 2Henry Kistemaeckers ne sait pas encore (il aura le temps de le voir puisqu’il est mort en 1938) que pratiquement tout ce dont il se moque avec esprit et justesse va se réaliser. C’est le génie des écrivains que de caresser de leurs mots le souffle de notre futur. Henry Kistemaeckers est Belge. Mais il sera Français, en 1900. Donc, tout va bien, voici un auteur Français qui se moque d’une technique née en 1895, en France. Henry Kistemaeckers a une plume acerbe, joviale, cultivée, et ce sont donc une bonne centaine de pages intelligentes et drôles – mais sérieuses aussi – qui vous attendent dans ce trésor impublié depuis plus de 100 ans.

  Un avion, voler, observer les nuages d’en haut, voir la terre depuis le ciel : ça a l’air si évident aujourd’hui. En 1909, certains jouent également – déjà ! – à faire croire aux autres que monter dans un « baquet » en osier pour dire bonjour aux canards sauvages est  » tout à fait normal voyons ! ». L’ex chroniqueur mondain, l’auteur de théâtre, le romancier, l’homme qu’est Henry Kistemaeckers ne manque d’appuyer là où ça fait mal… et les travers qu’il dévoile sont très rigolos.

 

  • Broché: 189 pages
  • Editeur : Independently published (3 janvier 2018)
  • Collection : aviation et société
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 1976800544
  • ISBN-13: 978-1976800542
  • Dimensions du produit: 15,2 x 1,2 x 22,9 cm

 

Pour acheter ce livre, c’est ici.

couv aéropolis livre broché

 

Aéropolis : la ville où l’air est roi.

En 1909, lorsque paraît son livre sur cette technique balbutiante qu’est l’aviation, il s’agit d’imaginer la ville et la vie avec les avions… Phénomène tout neuf, ère inédite, surprise absolue que cette machine qui part livrer bataille avec les oiseaux – véritables guerriers de la pesanteur eux-mêmes.

Henry Kistemaeckers ne sait pas encore (il aura le temps de le voir puisqu’il est mort en 1938) que pratiquement tout ce dont il se moque avec esprit au sujet « des plus lourds que l’air », et avec justesse, va se réaliser.
C’est le génie des rêveurs lucides que de caresser de leurs mots le souffle de notre futur.
Henry Kistemaeckers est Belge. Mais il sera Français, en 1900. Donc, tout va bien, voici un auteur Français qui se moque d’une technique née en 1895, en France.
Henry Kistemaeckers a une plume acerbe, joviale, cultivée, et ce sont donc une bonne centaine de pages intelligentes et drôles – mais sérieuses aussi – qui vous attendent dans ce trésor impublié depuis plus de 100 ans.

AEROPOLIS

La Collection Corde Raide se fait un devoir de proposer des pépites qui changeront le cours de votre vision des choses qui vous entourent. Un avion, voler, observer les nuages d’e

n haut, voir la terre depuis le ciel : ça a l’air si évident aujourd’hui.
En 1909, certains jouent également – déjà ! – à faire croire aux autres que monter dans un « baquet » en osier pour dire bonjour aux canards sauvages est  » tout à fait normal voyons ! ». L’ex chroniqueur mondain, l’auteur de théâtre, le romancier, l’homme qu’est Henry Kistemaeckers ne manque d’appuyer là où ça fait mal… et les travers qu’il dévoile sont très rigolos.

persécutions

Illustrations de « Aéropolis ».

« LES FLAGELLANTS ET LES FLAGELLÉS DE PARIS dans les années 1890, de Charles Virmaitre.

dans les années 1890, de Charles Virmaitre.

flagellants 2016 gde ok 2

 

http://www4.fnac.com/livre-numerique/a8452686/Charles-Virmaitre-Les-flagellants-et-les-flagelles-de-Paris#FORMAT=ePub

Nous redécouvrons les joies de l’esclavage en amour grâce à « Fifty shades of Grey », .  «À Paris, pendant le seconde empire, chacun prend son plaisir où il le trouve », et parfois dans des gestes « musclés ».

Le Sherlock Holmes des bas-fonds est de retour : appétit et malice sont chez Charles Virmaitre des qualités, et dans « les Flagellants et les flagellés de Paris », édité en 1902 par Carrington, éditeur anglais d’ouvrages érotiques, on assiste à des scènes pittoresques.
La prostitution, dans le Paris du second empire, voit un Prince Russe être capable de couvrir de pièces d’or un tapis, uniquement pour avoir le privilège de vibrer sous les mains de la meilleure call-girl de la capitale… D’indiscrétions en scènes très privées, d’anecdotes témoignées en histoires vécues, Virmaitre dévoile les pratiques cuisantes des princes, des Empereurs, des « people » et cocottes – déjà adeptes du « lifting » – qui faisaient le Paris élégant de cette époque.
En matière de « jeux » tout était possible.
Le fouet claque, le calme romanesque d’un roman anglo-saxon fait pâle figure à côté de cet ouvrage, nous vous prévenons.
Après le rarissime Paris Croque-Mort (mis en ligne par la Collection Corde Raide en 2015) racontant par le menu les plus affreuses histoires de cimetières parisiens, Charles Virmaitre revient, et il reviendra encore dans la Collection Corde raide.

Cette fois-ci, les pages offertes en fin de volume vous emportent vers la France des Airs, en 1909 – autant dire aux tous débuts de l’Aviation.

L’exemplaire de ce livre de Henry Kistemaeckers, en notre possession, a fait partie de la bibliothèque du Général Couve de Murville.
Les avions sont, dès leur invention (officielle en 1895, soit 120 ans) des objets de fantasmes : tout sera-t-il possible ? c’est ce « possible » que nous décrit avec humour et esprit l’auteur de « Aéropolis ». En effet tout comme le moteur à explosion, dont l’aviation est l’enfant presque naturel (si tant est que voler nous soit naturel) l’aviation balbutie en 1909, et ma foi, comme toutes les nouvelles techniques, elle doit se fabriquer sa place.
Mais quelle place donner à des machines que 150.000 années de présence humaine sur terre n’avaient pas, avant 1895, fait naître et voler ?

Les thèmes de la liberté volée et de la punition redoutée sont au centre de cette publication.

fétichisme 3.jpg

fétichisme 4.jpg

fétichisme 2.jpg

 

« PARIS CROQUE-MORT », de Charles Virmaitre.

de Charles Virmaitre.

Le livre numérique est ici.

nouvelle couv janvier 2017

http://www4.fnac.com/livre-numerique/a7967984/Charles-Virmaitre-PARIS-CROQUE-MORT#FORMAT=ePub

Vous aimez les histoires de table tournante et les fantômes ?
Vous vous posez des questions sur ces drôles d’endroits que sont les cimetières parisiens, et sur leurs histoires secrètes ?
Grâce à Paris Croque-Mort, vous saurez tout des us et coutumes de cet endroit si particulier, et de ce drôle de métier de croque-mort. Vous parcourrez l’administration fantasque, bureaucrate et absurde des Pompes Funèbres ; vous suivrez les mœurs désopilantes de ceux qui vivent derrière ces hauts murs et assisterez à un procès contre un marbrier roublard. Un univers entre Marc Lévy et  Sherlock Holmes…

Bien sûr, les épitaphes, les histoires de catacombes, de cryptes font également partie de ce que Charles Virmaitre et Henri Buguet nous divulguent dans cet ouvrage édité en 1889.
L’éventail complet des faits les plus marquants, des rites funéraires les plus insolites, des anecdotes les plus horribles et lugubres de cet univers par essence secret, et mystérieux – mal connu surtout – nous est conté avec saveur et esprit critique.
Paris Croque-Mort est unique en son genre. Un livre introuvable en version papier, un document utile, distrayant, puisque la mort a non seulement cette qualité merveilleuse de nous être familière, commune à tous, mais elle a l’avantage d’être un phénomène singulièrement étranger tout autant qu’un état à venir, permanent…

mort 5.jpg

® A.Drussel – Cimetière Recoleta de Buenos-Aires.

 

 

 

 

croque-mort 3

En suppléments gratuits : « Le croque-mort » de Pétrus Borel, et les deux premières Pages de « Gauguin, le solitaire du Pacifique » de Renée Hamon.

p6

Une des illustrations de « Paris Croque-Mort ».

« AUX ÎLES DE LUMIERE : Tahiti, Tuamotou, Marquises » suivi de « Gauguin Le solitaire du Pacifique », de Renée Hamon.

Renée Hamon (24 juin 1897-27 novembre 1943)

Renée Hamonrenée Hamon et Colette et chienne souci terrasse appart palais royal

Thor Heyerdahl disait de renée Hamon qu’ « elle était petite et délurée, aussi énergique qu’une lionne sous ses cheveux roux et touffus. […] Notre amitié naquit spontanément. Mme Renée Hamon était une journaliste française, arrivée la veille dans l’île [d’Hiva Oa]. [Elle] était le type même de la femme pleine de vie, qui dénouait toutes les difficultés ».

Après Tahiti et les Tuamotu, Renée Hamon découvre les Marquises, les îles de la mort lente. Elle y constate les ravages du mal de vivre et des maladies, et s’indigne des moyens dérisoires mobilisés pour contrer les effets de ces fléaux importés d’occident : D’un contact avec les Marquises, je défie qu’un simple voyageur, comme moi, ne revienne pas ému autant que je l’ai été. Le passant de bonne foi rêve pour ces îles ce que je rêve moi-même : Deux médecins, des infirmiers, des dispensaires, une goélette munie d’un bon moteur, la création d’un internat de garçons, la reconstruction de la léproserie d’Hiva Oa, le rétablissement des Chefs — un par vallée — qui surveilleraient la fabrication clandestine du « distillé ». Enfin, la lutte acharnée contre le moustique « propagateur du féfé » : Débroussage des vallées, disparition des mares stagnantes, et installation des conduites d’eau dans les villages (p. 241).

D’avoir exprimé son émotion, Renée Hamon ne se tient pas quitte ; dès son retour à Paris elle alerte Georges Mandel, Ministre des Colonies, lui présente un dossier argumenté, illustré et … convaincant. En conclusion de son livre, elle dresse un premier et rapide bilan :

1°- Etablissement à demeure de deux Médecins dans les groupes Nord et Sud des îles Marquises.
2° – Obtention du Parlement d’un crédit d’un million pour « Premier Équipement des Iles », suivant le plan proposé au Ministre par le Gouverneur.

3° – Service Interinsulaire médical réalisé selon l’intelligente conception du Docteur Hérivaux aux Nouvelles-Hébrides.

La guerre, malheureusement, fera obstacle à l’entière application de ces mesures.

 

  • Broché: 240 pages
  • Editeur : Independently published (14 décembre 2017)
  • Collection : découvertes et voyages littérairescouv 2 ok complète 2017 l
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 1973548259
  • ISBN-13: 978-1973548256
  • Dimensions du produit: 15,2 x 1,5 x 22,9 cm

Pour commander le livre et le recevoir rapidement, le lien est ici :

http://www4.fnac.com/livre-numerique/a8203919/Coline-Bery-AUX-ILES-DE-LUMIERE#FORMAT=ePub

 

Un vent de justesse et d’intelligence souffle sur ce témoignage unique en son genre, écrit par Renée Hamon sur Tahiti, sur les Tuamotou et les Marquises a une valeur inestimable ; ses mots sont uniques en leur genre.
Renée Hamon – le petit corsaire, comme disait Colette – est la première femme en 1937 à oser voyager de l’autre côté du globe, visiter ces îles lointaines, en cargo : un voyage de précurseur, une pionnière.
Son livre est donc le 1er regard féminin moderne – et pas forcément féministe comme certains l’ont prétendu – sur cette partie du monde, si sujette aux fantasmes et aux utopies.
Tahiti est une chimère depuis toujours et le restera toujours.
Renée Hamon le sait d’instinct, elle la visite en souhaitant tout changer mais en acceptant ses errements passés et présents. Cependant, à son retour en France, elle fera tout pour aider ceux dont elle a vu l’impuissance politique.

Tahiti est si loin de la France…
Elle est « reporter » et femme de lettres idéaliste. Son recul se marie à une certaine forme de tendresse, entre distanciation et immersion ; une femme très contemporaine – les racines de la reporter et écrivain Florence Aubenas ?
Tahiti – son océan, ses lagons, ses cocotiers, ses vahinés… : sable, voiliers, lascivité, sexe, moiteur, et maladies… Les situations sociales tendues sont décrites avec recul, force et tendresse ; un lexique du vocabulaire tahitien courant, emprunt d’un charme aux nuances toxiques apparaît au fil des pages. Le Petit Corsaire nous enseigne beaucoup, très efficacement.

En introduction, la Collection Corde Raide vous offre le « Gauguin, le solitaire du Pacifique », de la même Renée Hamon, et en fin de volume, les 3 premières pages de la publication à venir : « Les Flagellants et les flagellés » de Charles Virmaitre, dont le titre est explicite… le thème est érotique et sociologique – comme toujours chez Virmaitre.

Gauguin-quoi-tu-es-jalouse   tahiti
Vous pouvez nous écrire à corderaide@orange.fr et nous suivre sur Facebook, https://www.facebook.com/pages/Collection-Corde-Raide/1502610649990118.
Merci de votre confiance.

 

%d blogueurs aiment cette page :